En cours de rénovation par rapport à la réforme du bac.

Une formation aux secteurs de l’aménagement des espaces ou de la production agricole. 

Le bac STAV (sous tutelle du ministère de l’Agriculture) s’adresse aux élèves attirés par la biologie, l’écologie, l’agriculture, l’environnement et l’agroalimentaire.

Dispensée en lycée agricole, la formation, , combine enseignements généraux et technologiques, cours théoriques, travaux pratiques (TP) et dirigés (TD).

Un large tronc commun développe une culture scientifique, technologique et générale spécifique à l’enseignement agricole avec 3 axes :

  • agriculture, territoires et société
  • fait alimentaire
  • gestion du vivant, des ressources durables et non durables

Textes officiels

Conditions d’admission :
  • Secondes générales et technologiques

Le lycée propose un ou plusieurs espaces d’initiative locale (EIL) permettant un approfondissement technologique dans l’un de ces deux domaines :

  • technologies de la production agricole
  • aménagement et valorisation des espaces

Une occasion d’élargir ses possibilités de poursuites d’études.

Sans oublier en 1ère et terminale :

  • pour tous les élèves, 2 heures hebdomadaires d’accompagnement personnalisé (soutien et approfondissement scolaires ; aide à l’orientation) ;
  • Deux enseignements facultatifs (au maximum) au choix dont seuls les points supérieurs à 10/20 seront pris en compte à l’examen du bac.
Disciplines et volume horaire hebdomadaire :

Français (1ère) – 3h30

Philosophie (terminale) – 2h00

Education socioculturelle – 1h00

Histoire – Géographie – 1h30

Enseignement moral et civique – 0h30

Langue vivante 1 – 2h00

Langue vivante 2 (obligatoire) – 1h30

EPS – 2h00

Mathématiques – 3h00

Technologies de l’informatique et multimédia – 0h30

Enseignements de pluridisciplinarité – 2h30

Heure de vie de classe – 10h00 annuelle

Accompagnement (dont choix de l’orientation) – 62h00 annuelles

  • 3 semaines de stage collectif (Etude de développement local, activité plein air, visites techniques, etc.)
  • 5 semaines de stage individuel (en relation avec la spécialité) qui feront l’objet d’un dossier pour l’examen
Et après ?

Votre profil équilibré dans toutes les matières vous permet de poursuivre des études dans des domaines aussi variés que l’agriculture, l’industrie, l’agroalimentaire ou encore les services en milieu rural.

BTSA, BTS et DUT

Ce sont les diplômes qui vous séduisent le plus. En 2 ans après le bac, ils vous permettront de vous insérer sur le marché du travail ou de continuer à étudier, par exemple, en licence professionnelle.

De nombreuses spécialités sont proposées : agronomie, aménagements paysagers, analyse et conduite de systèmes d’exploitation, aquaculture, génie des équipements agricoles, gestion et maîtrise de l’eau, développement, animation des territoires ruraux.

Il est impératif de bien vous renseigner avant de faire votre choix.

 

L’université

Elle propose des licences pro (près de 80 spécialités).

Les écoles spécialisées et les écoles d’ingénieurs

Elles recrutent sur concours ou sur dossier.

Les classes préparatoires

Les classes préparatoires technologiques post-bac en 2 ans ( TB) accueillent des bacheliers STAV.

Les classes prépa post-BTSA/BTS/DUT préparent en 1 an au concours C. Une dizaine de lycées agricoles proposent de suivre une prépa post-BTSA/BTS/DUT en 1 an.

Territoires et sociétés (1ère) – 2h30

Technologie (aménagement, production) (1ère) – 3h00

Gestion des ressources et de l’alimentation (1ère et Terminale) – 6h45

Territoires et technologie (Terminale) – 4h30